21 avril 1961

Putsch des généraux à Alger

ECPAD
Les généraux Zeller, Jouhaud, Salan et Challe

Avec le référendum du 8 janvier 1961, De Gaulle s’engage dans une politique d’autodétermination, prélude aux négociations avec le FLN conduisant à l’indépendance de l’Algérie.

Cette politique conduit au soulèvement de cadres de l’armée, dont quatre généraux (Challe, Salan, Jouhaud, Zeller) décidés à garder l’Algérie à la France. Cette opération échoue rapidement, l’immense majorité de l’armée restant fidèle au général de Gaulle.