13 mai 1958

Putsch militaire d’Alger

ECPAD

Exaspérés par l’impuissance gouvernementale à choisir entre une politique de négociations avec le FLN et un effort militaire accru, les militaires d’Alger, avec à leur tête le général Massu, réclament un pouvoir fort. Après avoir hésité, et grâce à l’action de ses proches, le général de Gaulle fait savoir sa disponibilité pour exercer le pouvoir et faire face à la situation.

Après quelques hésitations, la classe politique se rallie majoritairement à cette solution et De Gaulle est investi par l’Assemblée Nationale le 1er juin 1958, avec pour mandat de résoudre le conflit algérien et d’écrire une nouvelle constitution.