Menu Site Pédagogie
bio_rené-cassin

Né le 5 octobre 1887 à Bayonne, avocat à la Cour de Paris en 1909, il est mobilisé en 1914, blessé et réformé en 1916.

Il est le premier civil à rejoindre de Gaulle à Londres (20 juin 1940), révoqué par Vichy, il est condamné à mort par contumace. Agrégé de droit, juriste le plus éminent de la France libre, il prépare le texte d’accord franco-britannique du 7 août 1940, et l’ensemble de la législation jusqu’à la Libération.

Secrétaire permanent du Conseil de Défense de l’Empire, il est commissaire national à la Justice et l’Instruction publique (41-43). Président du Comité juridique à Alger, il veille au rétablissement de la légalité républicaine à la libération et devient vice-président du Conseil d’Etat.

Il est délégué à la commission d’enquête sur les crimes de guerre (43-45) et aux conférences qui donneront naissance à l’ONU et l’Unesco, il est l’un des pères de la déclaration universelle des droits de l’homme votée en 1948.

Président du Conseil constitutionnel, il reçoit le serment de De Gaulle, président de la République, le 8 janvier 1959.

Compagon de la Libération, prix Nobel de la Paix (68), il meurt le 20 février 1976