Menu Site Pédagogie
bio_pierre_mendes

Pierre MENDÈS FRANCE

Avant la Seconde Guerre, Pierre Mendès France est député du parti radical-socialiste. A ce titre, il est emprisonné en 1940 par le régime de Vichy mais réussit à s’évader pour rejoindre la France libre du général de Gaulle. Il sera même son ministre de l’Economie au sein du Gouvernement provisoire.

En 1954, Mendès France devient président du Conseil. Il reste à ce poste pendant sept mois et essaie de sauver la IVème République en montrant une souplesse nouvelle dans la gestion des affaires coloniales (accords de Genève en 1954 pour l’Indochine, ouverture de négociations avec la Tunisie) et en inaugurant une politique économique et sociale originale (stimulation de la croissance par l’amélioration du pouvoir d’achat des Français). Il pratique également un nouveau mode de communication avec la population, en s’adressant directement à elle à la radio lors de « causeries » hebdomadaires, ou en se confiant aux journalistes de L’Express, véritable organe mendésiste.

En février 1955, son gouvernement, qui soulève de nombreuses oppositions, est renversé par l’Assemblée. Par la suite, il se distingue par son opposition aux institutions de la Ve République, leur reprochant notamment d’engendrer une trop forte personnalisation du pouvoir. Dans la même perspective, les événements de mai 1968 sont pour lui l’occasion de dénoncer l’ « autoritarisme gaulliste ».