Menu Site Pédagogie
ben-gourion-de-gaulle-1960

Rencontre entre le général de Gaulle et David Ben Gourion à l’Élysée (1960)

En 1947, le général de Gaulle se prononce en faveur du plan de partage de 1947 qui prévoit la création de deux États, l’un juif, l’autre arabe. A l’issue du premier conflit israélo-arabe en 1948-1949, il constate avec réalisme « qu’il est désormais bien difficile de refuser aux Juifs le Néguev qu’ils ont pris ou la Galilée dont ils se sont emparés ». De même, en 1956, après la crise de Suez, il se félicite de la conquête du Sinaï par l’État hébreu.

Ce n’est qu’à son retour au pouvoir en 1958 que le général de Gaulle infléchit sa politique envers Israël. Il s’oppose à la collaboration intense, notamment militaire, qui a été établie entre les deux États sous la IVe République. Toutefois, sur le plan politique, les relations ne changent guère. De Gaulle reçoit ainsi à deux reprises en 1960 et 1961, le chef du gouvernement israélien, David Ben Gourion qu’il qualifie de « plus grand homme de ce siècle ».

ben-gourion-de-gaulle-1960

Le général de Gaulle accueille le chef du gouvernement israélien à l’Élysée, le 13 juin 1960