Menu Site Pédagogie
france_children

S.Hessel, T.Mella, To the children of the free world, London, 16p.

Droits réservés

france_children

S.Hessel, T.Mella, To the children of the free world, London, 16p.

Les auteurs: Cette brochure non datée mais vraisemblablement rédigée entre l’été 1942 (après Bir Hakeim) et la fin de l’année 1943. C’est le fruit d’un travail commun réalisé  par Stéphane Hessel (textes) et par Tony J. Mella (illustrations).Stéphane Hessel et Tony J.Mella (artiste peintre qui a dessiné l’insigne de l’Ordre de la Libération) sont français et anglophones. Ils travaillent pour les services de renseignements de la France Libre (BCRA): ils assurent ainsi le lien avec les réseaux de résistance en France (recueil de renseignements, formations d’agents…).

Le public visé: 

La brochure, éditée par Hachette, s’adresse directement, en anglais  « Aux enfants du monde libre » (cf. titre). La littérature de jeunesse est ici utilisée comme un moyen de sensibiliser les Britanniques dès le plus jeune âge à l' »épopée des Français Libres ».

france_children2

S.Hessel, T.Mella, To the children of the free world, London, 16p.

La préface: 

Elle est préfacée par Charles de Gaulle. De sa main, il a écrit: « Voici de belles histoires et de belles images des bons et braves soldats français qui se battent pour délivrer leur pays prisonnier. En lisant ces histoires, en regardant ces images, pensez à vos petits amis de France et priez Dieu qu’il leur vienne en aide. »

Les illustrations:

Les dessins de Tony J.Mella sont de deux types:

  • Les photomontages mettent en avant les combattants de la France Libre.
  • Les dessins reprennent les codes de la littérature de jeunesse, en mettant en scène de manière très stylisée les Forces Françaises Libres et d’autres  personnages historiques (ex: parallèle entre Jeanne d’Arc et France Libre).

france_children3

S.Hessel, T.Mella, To the children of the free world, London, 16p.

Le drapeau de la France Libre est omniprésent et les trois couleurs dominantes (bleu, blanc, rouge) ne font qu’accentuer le message patriotique.

La brochure est également agrémentée par de nombreuses photographies : paysans français, marins, mécaniciens, aviateurs). L’ensemble des forces militaires de la France Libre sont présentées aux jeunes Anglo-saxons.

Le texte: 

La France est présentée comme un pays de cocagne où les hommes vivaient dans des villes empreintes  » de beauté et d’harmonie » et remplies d' »enfants joyeux » et d' »hommes libres ». Adolf Hitler est venu détruire cette atmosphère de « paix » et de « bonheur » mais le peuple français a fait de son hymne national une arme et du général de Gaulle, son chef, pour gagner la guerre, derrière la Croix de Lorraine, « symbole du véritable esprit français ». L’Occupant est ensuite comparé à un « dragon hideux » , à une bête qui tient la France entre ses griffes.

Après cette introduction, le jeune lecteur suit les aventures:

  • d’Yves, jeune breton, fils de marin: il a rejoint Londres en bateau avec sept amis et engagé au sein des Forces Navales de la France Libre;
  • de Pierre, étudiant à Paris: engagé dans l’infanterie en 1940 en Belgique, fait prisonnier, il parvient à rallier la Grande-Bretagne et combat au sein des Forces Française Libres, notamment à Bir Hakeim;
  • de Jacques, mécanicien lillois, formé au pilotage d’avion et qui rejoint Londres par les airs après l’Armistice pour s’engager au sein des Forces Aériennes de la France Libres.

Le texte revient ensuite sur la situation des « millions de Francais », qui attendent impatiemment le jour de la bataille et prepare en secret la destruction de la tyrannie nazie. Ils  sont guidés par « le vrai esprit de la France », « celui qui a inspiré Jeanne d’Arc et Lafayette »

Le texte finit par cet appel lancé par les Français Libres aux enfants du monde libre: « Dans le nouveau monde que nous allons construire ensemble, un monde de joie et d’amour, nous serons tous unis, guidés par les mêmes idéaux et la même volonté de rendre la vie plus douce et plus heureuse pour chacun. Quel monde de bonheur et de joie ce sera! Quel monde bâtirons nous en travaillons ensemble dans une démarche de coopération volontaire. Et l’ensemble de ces nations (votre nation et nous) seront unis, avec l’aide de Dieu, pour ne plus jamais être divisées. «