Menu Site Pédagogie
fanfan

Extraits de Y.A. Godard, Mme Aminfar, Fanfan continue la guerre, Téhéran, 1943, 68p.

Droits réservés

L’auteur: Yedda Godard (née Reuilly) et son mari René, archéologues éminents, sont installés en Iran en 1928. René y occupe le poste de directeur des services archéologiques (et conservera cette fonction jusqu’en 1953).  L’arrivée des troupes alliées (britanniques et soviétiques) dans un pays officiellement neutre jusqu’à cette date (25 août 1941) , pousse René Godard à rejoindre le comité de la France Libre à Téhéran. Il devient en 1942, le représentant officiel de la France Libre.

Sa femme, très active, mettant à profit ses qualités littéraires et artistes. Elle puisqu’elle rédige ainsi des bulletins d’informations consacrés aux activités de la France Libre et diffusés sur Radio-Téhéran. Elle écrit  des contes et romans pour enfants au message patriotique clairement établi, dont « Fanfan continue la guerre » publié en juin 1943.

fanfan

Y.A. Godard, Mme Aminfar, Fanfan continue la guerre, Téhéran, 1943, 68p.

L’histoire: L’auteur raconte l’histoire de François (dit Fanfan) de juin 1940 à juin 1943. L’enfant, âgé de 4 ans et demi au début du récit est installé avec ses parents « dans un pays d’Orient ». Son jeune âge et son éloignement de la métropole ne l’empêche pas de percevoir à travers le comportement de ses parents la situation dramatique liée à la défaite de 1940.

fanfan2

Y.A. Godard, Mme Aminfar, Fanfan continue la guerre, Téhéran, 1943, 68p.

Le général de Gaulle devient alors le héros du petit garçon, qui rêve de s’engager dans les Forces françaises Libres et se bat tout au long du récit pour vaincre les réactions agacées ou hostiles de certains adultes, indécis face au sort futur de la France.

fanfan_4

Extraits du livre de Y.A. Godard, Mme Aminfar, Fanfan continue la guerre, Téhéran, 1943, 68p.

 

Ce récit permet de percevoir les clivages nés au sein de la communauté française installée en Iran, ainsi que les actions menées par ceux qui, comme les parents du héros, apportent leur soutien à la France Libre.

 

Les illustrations:

Mme Aminfar, a choisi d’illustrer ce récit par des dessins, qui tant par les couleurs utilisés (tons pastel) que par les thèmes choisis (scènes de la vie quotidienne et familiale) apparaissent en décalage avec le propos du livre. Il s’agit en effet de respecter les codes de la littérature de jeunesse, même si le contenu de l’ouvrage est clairement orienté vers une volonté de diffuser auprès du jeune public une admiration commune pour la France Libre et son chef, le général de Gaulle.

fanfan_3

Extraits du livre de Y.A. Godard, Mme Aminfar, Fanfan continue la guerre, Téhéran, 1943, 68p.

Seule la dernière illustration évoque le combat de la France Combattante:

fanfan_6

Extraits du livre de Y.A. Godard, Mme Aminfar, Fanfan continue la guerre, Téhéran, 1943, 68p.