Menu Site Pédagogie
1968_05_voitures_renversees_AFP

Une rue de Paris après les manifestations étudiantes

AFP, Une rue de Paris après les manifestations étudiantes.

Les événements de mai 1968 en France surviennent en phase avec d’autres, partiellement similaires, survenus dans d’autres pays dans le monde. Le 2 mai 1968, de nouveaux incidents à la faculté de Nanterre, après ceux survenus en mars et en avril, entraînent la suspension des cours.

Le mouvement s’étend et le 3 mai, la police fait évacuer la cor de la Sorbonne. De violents incidents éclatent dans le Quartier latin, marqués par près de 600 interpellations et plus d’une centaine de blessés.

Le général de Gaulle n’y voit alors qu’un problème d’ordre public : « Nous disposons des moyens pour faire face, confie-t-il à Jacques Foccart. Il faut restaurer l’ordre. On verra ensuite le fond du problème ». Cette approche correspond à la riposte donnée à la nuit du 10 au 11 mai ou « nuit des barricades ». La police prend d’assaut 60 barricades. On compte plusieurs centaines de blessés et également près de 200 voitures endommagées dont plus du quart brûlées.

 

1968_05_voitures_renversees_AFP