Menu Site Pédagogie
Le 4 septembre 1958, le général de Gaulle prononce un discours place de la République où il présente le projet de Constitution qui sera soumis aux Français par référendum le 28 septembre suivant.

Le général de Gaulle présente le projet de nouvelle Constitution aux Français (4 septembre 1958)

AFP, Le 4 septembre 1958, le général de Gaulle, dans un discours place de la République, présente le projet de nouvelle Constitution aux Français.

Après son adoption par le Conseil des ministres, le texte de la Constitution est présenté aux Français par le général de Gaulle le 4 septembre, jour anniversaire de la proclamation de la IIIe République en 1870, à Paris place de la République, au cours d’un impressionnant cérémonial destiné à marquer la continuité entre la future Ve République et celles qui l’ont précédée. Il rappelle les principes qui les ont toutes inspirées : souveraineté du peuple, liberté et justice.

Le général de Gaulle énumère les traits majeurs de la nouvelle constitution fondée sur la primauté du chef de l’Etat qui désigne le gouvernement, cependant que le Parlement vote les lois et contrôle l’exécutif sans sortir de son rôle, et que des instances indépendantes –  Conseil économique et social, Conseil constitutionnel, autorité judiciaire –,  garantissent la compétence, la dignité et l’impartialité de l’Etat. Enfin, la constitution prévoit, pour régler les rapports entre la métropole et l’outre-mer, une Communauté de forme confédérale qui laisse le choix aux populations entre la Communauté et l’indépendance.

d_dicours_republique

Le 4 septembre 1958, le général de Gaulle, dans un discours place de la République, présente le projet de nouvelle Constitution aux Français (AFP)