Menu Site Pédagogie
d_1965-07-02_chefs-etats-africains-francophone

Le 2 juillet 1965, réunion à l’Elysée des chefs d’Etats africains francophones

Droits réservés, Le 2 juillet 1965, réunion à l’Elysée des chefs d’Etats africains francophones.

Au début de l’année 1959, tous les États membres de la Communauté se placent sur le terrain de l’accession à la souveraineté nationale. Une nouvelle génération d’hommes politiques prône une transformation radicale des rapports avec la France.

Ainsi, à l’automne 1959, le Sénégal et le Soudan français, unis en une Fédération du Mali, réclament solennellement le transfert des compétences devant déboucher sur une indépendance sans rupture des liens de solidarité avec la France.

La loi constitutionnelle du 4 juin 1960 consacre l’instauration de nouveaux rapports franco-africains. Sans abroger les textes existants, elle permettait à un Etat devenu indépendant de rester dans la Communauté et, inversement, à un Etat déjà indépendant d’y adhérer.

La décision de la Côte d’Ivoire de prendre son indépendance et de sortir de la Communauté entraîna bientôt la même décision de la part de tous les autres Etats membres de la Communauté. C’est désormais par la diplomatie bilatérale que vont se tisser les nouveaux liens.

d_1965-07-02_chefs-etats-africains-francophone

Le 2 juillet 1965, réunion à l’Elysée des chefs d’Etats africains francophones (Droits réservés)