Menu Site Pédagogie
fusee_diamant_paris_match

La fusée Diamant met sur orbite le premier satellite français Asterix (26 novembre 1965)

Paris-Match, Le 26 novembre 1965, la fusée Diamant met sur orbite le premier satellite français Asterix.

Pour le général de Gaulle, la France ne saurait être indépendante sans avoir conquis son autonomie technologique.

Facteur de puissance et d’indépendance nationale, la Recherche devient une priorité pour l’Etat. Ainsi, le Centre national d’études spatiales (CNES), créé en 1961, permet le lancement de la fusée Diamant qui réussit la mise en orbite du premier satellite français, Astérix, en 1965. La France devient la troisième puissance spatiale du monde. Elle se dote en 1962 d’une station de communication spatiale à Pleumeur-Bodou.

Puissance atomique depuis 1960, soucieux de l’indépendance énergétique de la France, le général de Gaulle met en place une solide industrie nucléaire civile. L’usine de Pierrelatte, inaugurée en 1965, permet la production, en France, de l’uranium enrichi. La première usine marémotrice au monde est inaugurée, sur la Rance, en 1966.

Le général de Gaulle encourage de grands projets dans le domaine des industries de pointe : procédé de télévision en couleurs SECAM, mise en place du plan Calcul pour la production d’ordinateurs en 1966, premier vol de l’avion de transport supersonique Concorde en 1969.

fusee_diamant_paris_match

Le 26 novembre 1965, la fusée Diamant met sur orbite le premier satellite français Asterix (Paris-Match).