Menu Site Pédagogie
1968_05_greves_eboueurs_AFP

Grève des éboueurs à Paris en mai 1968

AFP, Grève des éboueurs à Paris en mai 1968.

Au début du mois de mai 1968, la France est atteinte par la vague de manifestations étudiantes qui secouent l’ensemble des grands pays d’Europe. Georges Pompidou, qui en a convaincu le général de Gaulle, joue la carte de l’apaisement.

Toutefois, loin de s’essouffler, le mouvement prend de l’ampleur. Le pays est bientôt paralysé avec le déclenchement de la grève générale à partir du 13 mai. Ce jour-là, des défilés rassemblent à Paris et en province des centaines de milliers de lycéens, d’étudiants et de travailleurs.

Les 16 et 17 mai, les grèves avec occupations d’usines se multiplient à Paris et en province. L’agitation gagne le trafic parisien notamment la RATP et la SNCF. Le 18 mai, à Saint-Ouen, en Seine-Saint-Denis, les éboueurs de la SITA, chargés de l’enlèvement des ordures cessent le travail. Le lendemain, les autres travailleurs de la SITA s’arrêtent également de travailler à l’appel des syndicats.

1968_05_greves_eboueurs_AFP

Grève des éboueurs à Paris en mai 1968 (AFP)