Menu Site Pédagogie
Le général de Gaulle dans son bureau de La Boisserie, à Colombey-les-deux-Eglises, en 1954 (Paris-Match)

De Gaulle dans son bureau de La Boisserie (1954)

Paris-Match, Le général de Gaulle dans son bureau de La Boisserie, à Colombey-les-deux-Eglises, en 1954.

Pendant plus de trente-cinq ans, la Boisserie, située dans le village de Colombey-les-Deux-Eglises, a été la seule véritable demeure de Charles de Gaulle, son refuge intime voué à l’écriture et à la méditation.

Acquise en 1934, mise en vente publique sur ordre de Vichy en 1940, la demeure est utilisée comme casernement par les troupes allemandes qui la pillent et l’incendient avant de se retirer. Malgré l’ampleur des dégâts, de Gaulle en entreprend la reconstruction à la Libération.

Souhaitant s’y installer durablement, il profite des travaux engagés pour restaurer la demeure et y adjoint une tour hexagonale où il installe son bureau. C’est dans ce bureau qu’il rédige ses Mémoires.