Menu Site Pédagogie
appel-general_journal_petit_provençal

Article du Petit Provençal reprenant l’appel du général « de Gaule »

Fondation Charles de Gaulle

Peu de Français entendent l’appel du 18 juin. Le général de Gaulle en reprendra les termes dans les jours qui suivent sur les mêmes ondes les 19, 22 et 24 juin. Pourtant beaucoup en prennent connaissance les quotidiens français et étrangers.

Ainsi dès le 19, de nombreux quotidiens paraissant encore en zone non occupée y font allusion. C’est le cas, par exemple, du Petit Provençal (tiré à 115 000 exemplaires) qui reproduit en première page l’appel lancé la veille par le « général de Gaule ».

Le texte, probablement pris en sténo, y est d’une fidélité presque absolue. On peut cependant noter un oubli dans la première phrase : à la phrase « les chefs qui, depuis de nombreuses années, sont à la tête des armées françaises ont formé un gouvernement. Ce gouvernement, alléguant la défaite de nos armées, s’est mis en rapport avec l’ennemi pour cesser le combat » se substitue la phrase « Le gouvernement français a demandé à l’ennemi à quelle condition il pourrait cesser le combat ».

Marseille-Matin publie en page 3 les extraits les plus significatifs de l’appel, tout comme le Petit-Marseillais et Le Progrès de Lyon.

appel-general_journal_petit_provençal

Article du Petit Provençal reprenant l’appel du général « de Gaule » (Fondation Charles de Gaulle)