Menu Site Pédagogie
1964_chagall_opera_paris

André Malraux et Marc Chagall en 1964 devant une partie de la fresque du plafond de l’Opéra de Paris

Photo Izis/Paris-Match

C’est le général de Gaulle qui crée en 1959 le ministère des Affaires culturelles. Il en confie la direction à André Malraux qui conservera ce poste jusqu’en 1969. André Malraux définit sa mission de la manière suivante : « Rendre accessible les œuvres capitales de l’humanité, et d’abord de la France, au plus grand nombre possible de Français ; (…) assurer la plus vaste audience à notre patrimoine culturel, et (…) favoriser la création des œuvres d’art et de l’esprit qui l’enrichissent ».

A son instigation, quinze grands monuments historiques (Versailles, le Louvre, les Invalides,…) sont restaurés. En 1964, l’Inventaire général des richesses artistiques de la France est créé, afin de recenser à l’échelle nationale l’ensemble du patrimoine français.

En 1960, Malraux demande à son ami peintre franco-russe, Marc Chagall, un nouveau plafond pour la salle de l’Opéra de Paris. L’annonce officielle de la commande intervient en août 1962 et crée une polémique : certains refusent l’introduction d’une oeuvre contemporaine dans un bâtiment datant du Second Empire. Néanmoins, deux ans plus tard, le 23 septembre 1964, la fresque de Chagall est inaugurée au Palais-Garnier et rencontre un franc succès.

 

1964_chagall_opera_paris

André Malraux et Marc Chagall en 1964 devant une partie de la fresque du plafond de l’Opéra de Paris (Photo Izis/Paris-Match)